Une extension containers pour une maison familiale

0

Balthasar et Steph Wyss sont parents de 3 garçons et habitent une maison à étage datant des années 1950 depuis plusieurs années à Washington. Ils ont fait le choix de créer une extension en intégrant des containers à l’intérieur afin de créer des espaces séparés en faisant un clin d’œil à leur amour pour l’art contemporain. Le couple a fait appel à l’architecte de Seattle, Paul Michael Davis, dans l’optique de rénover leur maison qu’ils trouvaient dépassée à leurs goûts.

“La maison à deux niveaux n’avait pas grand-chose pour se distinguer des milliers d’autres maisons similaires dans la région, et elle avait été partiellement remodelée au cours des décennies d’une manière qui a encore brouillé son identité”, explique M. Davis. “En plus de donner aux garçons plus d’espace pour courir et sauter, l’extension en container leur donne un endroit pour déposer des équipements de sport ainsi qu’un espace pour se rassembler et traîner avec un lien direct avec leur arrière-cour”. L’entrée avant mène donc à un container qui sert de rangement, buanderie et salle de bain.

“Souvent, les garçons utilisent les containers d’une manière que nous n’avions même pas imaginée, comme en grimpant dessus et en sautant sur les poufs en-dessous”, explique l’architecte. “Ce n’est probablement pas recommandé – un container n’est pas une salle de sport – mais c’est passionnant de voir un espace utilisé d’une manière que vous n’auriez pas imaginée !”

“Balthasar apprécie les containers maritimes en tant qu’objets, mais aussi comme des symboles du commerce mondial”, déclare Paul Davis. “Les conversations sur l’art contemporain ont conduit à notre décision de traiter les containers davantage comme des œuvres d’art que comme des armatures structurelles”.

Il était important que la rénovation s’inscrive dans l’image du quartier, à la fois en termes d’échelle et de design extérieur. Par conséquent, les containers maritimes ne sont visibles qu’à l’intérieur et depuis l’arrière-cour. La seule référence à leur présence  est la porte d’entrée qui a été peinte en orange vif.

Bien qu’ils aient d’abord envisagé de peindre les containers dans des couleurs vives, comme le orange pour les assortir aux portes extérieures, ils ont finalement décidé de les laisser tels quels, les marquages et les graphiques de transport devenant un élément déterminant de l’intérieur.

Bien que le projet a été réalisé durant une inflation des coûts de construction sans précédent dans la région de Seattle, les containers eux-mêmes étaient très peu coûteux. Le parc à containers a effectué la plupart des modifications. Le coût final des modifications et de la livraison était inférieur à 15 000$, soit environ 12 500€.

inspirebox_extension_containers_3 inspirebox_extension_containers_4 inspirebox_extension_containers_5 inspirebox_extension_containers_6 inspirebox_extension_containers_8 inspirebox_extension_containers_9 inspirebox_extension_containers_11 inspirebox_extension_containers_12 inspirebox_extension_containers_13 inspirebox_extension_containers_14inspirebox_extension_containers_1inspirebox_extension_containers_16inspirebox_extension_containers_15inspirebox_extension_containers_17Source : https://www.dwell.com/article/wyss-family-container-house-paul-michael-davis-6120b623

Share.

Comments are closed.