La réduction des coûts, une tendance future de la construction durable en Colombie

0

L’inclusion de matériaux et de systèmes de construction alternatifs qui permettent d’atteindre des objectifs de croissance durable et de réduire les coûts est l’une des tendances de la construction de logements, qui sera un secteur clé pour la reprise économique en Colombie, selon les experts. Le rôle du secteur sera essentiel à l’avenir car, selon la Banque mondiale, “la construction immobilière représente 32 % de la consommation totale d’énergie et 19 % des émissions de gaz à effet de serre. “Dans une région où 8 habitants sur 10 vivent en ville, les bâtiments consomment 21% de l’eau traitée, 42% de l’électricité et sont à l’origine de 25% des émissions de CO2”, selon ces experts.

En octobre 2020, les ventes de logements en Colombie ont atteint un nouveau record historique, avec 20 300 unités vendues et une participation considérable du secteur du logement d’intérêt social, selon le gouvernement. Pour rappel, le logement d’intérêt social (de la traduction « VIVIENDA DE INTERÉS SOCIAL (VIS)), est un logement neuf, maison ou appartement, dont la valeur ne dépasse pas 135 mois de salaire minimum légal.

Les subventions accordées par le gouvernement pour les deux prochaines années, qui atteignent un total de 200 000 places, sont la principale raison de l’accélération des ventes de logements. Toutefois, les experts affirment que la Colombie doit réfléchir au rôle du logement dans la réalisation des objectifs de croissance durable fixés pour 2030. C’est pourquoi certaines entreprises ont mis en place des modèles de construction alternatifs basés sur des matériaux qui font du logement un secteur plus rentable à moyen terme, pour le pays et pour les propriétaires. L’un de ces matériaux est bien évidemment le container maritime.

Il y a quelques semaines, Prashant Kapoor, responsable du secteur de la construction et des villes vertes de la SFI de la Banque mondiale, a déclaré à Dinero que pour la construction durable, il faudrait une plus grande stimulation de la part du gouvernement central, afin que le secteur puisse jouer un rôle de premier plan. Le directeur régional d’Azembla a exprimé le même avis, soulignant que le pays doit “s’éloigner de la construction traditionnelle et que des changements doivent être apportés à court terme, en raison de l’impact de ces bâtiments sur l’environnement”.

La tendance à la réduction des coûts dans le secteur est également marquée par la technologie. Une enquête menée par la société de conseil Trycore en Colombie souligne que l’inclusion de l’intelligence artificielle, de l’automatisation des processus, de la robotisation et de l’analyse des données permettrait à l’industrie de la construction “d’augmenter son efficacité de 85% et de contribuer à la reprise de cette activité économique. L’entreprise souligne que l’inclusion de la technologie dans la construction réduit les erreurs dues aux tâches effectuées manuellement, aux opérations non numérisées et au manque de traçabilité des produits, ce qui rend le secteur plus rentable à l’avenir.

Inspirebox_colombieL’entreprise colombienne E-Containers développe depuis quelque temps déjà des logements conteneurisés, “une option intéressante”, selon le directeur exécutif de l’entreprise, Andrés Valencia, “car elle leur permet de construire rapidement, à faible coût et de manière écologique.

“Aujourd’hui, les maisons en container sont de plus en plus reconnues comme une bonne alternative à la construction traditionnelle”, ajoute-t-il, expliquant que ce modèle a pris son essor dans des villes comme Bogota, Medellín et Barranquilla. “Comme il s’agit d’une construction dans laquelle une structure en acier est réutilisée pour lui donner une nouvelle vie, c’est un système qui mérite de l’attention en raison de son degré de respect de l’environnement et de la grande réduction des coûts énergétiques pendant le processus de construction”. La structure métallique des conteneurs est “solide et durable” car la composition est conçue pour résister à de lourdes charges et aux conditions climatiques pendant le transport. “Nous construisons actuellement une usine de production qui sera située à Cota, Cundinamarca, pour créer de nouveaux systèmes de production par étapes, avec lesquels nous cherchons à améliorer nos processus de production afin que nos clients aient de meilleurs délais de livraison, une meilleure qualité du produit final et une réduction des coûts”, a-t-il déclaré à Dinero.

Source: https://www.dinero.com/pais/articulo/construccion-sostenible-en-colombia-genera-reduccion-de-costos-a-futuro/306021

Share.

Comments are closed.