De containers transformés en bassin à huîtres

0

Cela s’est passé ce mois-ci sur les terminaux de Red Hook, quartier de Brooklyn à New-York. Suite à un nouveau partenariat entre le Billion Oyster Project et le port à containers de Brooklyn, des containers maritimes se sont transformés en une sorte de ferme ostréicole. Ce projet a pour but de contribuer à la restauration d’environ 100 millions d’huîtres dans le port de New York chaque année. “Cela pourrait changer la donne et permettre d’atteindre le milliard d’ici 2035”, déclare Danielle Bissett, directrice adjointe de la restauration. Le projet “Billion Oyster” vise à ramener les huîtres dans le port après leur quasi extinction. Leur restauration améliore la qualité de l’eau et redonne vie aux habitats marins.

La collaboration avec Red Hook vise à augmenter considérablement le processus. Les coquilles d’huîtres collectées dans les restaurants sont placées dans des structures en acier appelées gabions. Elles sont ensuite descendues dans des containers de transport adaptés, remplis de 9 000 gallons d’eau portuaire à température contrôlée. Ensuite, des milllions de larves d’huîtres y seront bientôt ajoutés. “Nous allons jeter les larves dedans”, dit Bissett. “Elles nageront pendant trois jours et essaieront de se fixer sur la coquille. Puis, après trois jours, nous allons garder l’oeil ouvert et commencer à chercher les larves qui se fixent, et une fois qu’elles se sont fixées, on les appelle des naissains.”

L’objectif est que chaque naissain se transforme en huître. Le même processus est appliqué depuis des années dans le laboratoire de l’organisation sur la Governors Island (baie supérieure de New York, à environ 1 km au sud de Manhattan). Mais ici, la capacité est cinq fois plus importante. “Nous avons des bassins beaucoup plus grands, et les bassins eux-mêmes peuvent être physiquement placés sur une barge”, explique Pete Malinowski, directeur exécutif du Billion Oyster Project. “Et cela augmente considérablement notre capacité à restaurer les huîtres et la flexibilité de déploiement.”

Après 10 jours, les bassins géants seront expédiés à un endroit dans une voie d’eau locale, où les jeunes huîtres seront déversées et, avec un peu de chance, s’attacheront les unes aux autres ce qui agrandira ainsi le récif et favorisera le développement.

Pour en savoir plus: https://www.ny1.com/nyc/brooklyn/news/2020/07/24/shipping-containers-turned-into-oyster-tanks-in-brooklyn?fbclid=IwAR1_Ebux0rNyFRh_Iyxadngv0fLdW61MiDiHq0mX9UE9ga5R_CRG40EfCuI

Partager sur les réseaux :

Les commentaires sont désactivés