Un heptathlon dans un simple container – Covid19

0

Une chaîne de télévision privée belge “Vier” passionne la Belgique avec un programme basé sur la diffusion d’un heptathlon entier se passant dans un simple container maritime. Pour ceux qui l’ignore un heptathlon est un combiné de 7 épreuves d’athlétismes se déroulant sur 2 jours. L’heptathlon féminin comprends le 100 m haies, le saut en hauteur, le lancer de poids, le 200 m, le saut en longueur, le lancer de javelot et le 800 m. L’heptathlon masculin comprends quant à lui le 60 m, le saut en longueur, le lancer de poids, le saut en hauteur, le 60 m haies, le saut à la perche et le 1000m.

En voyant la liste des épreuves, on se dit qu’il est impossible de réaliser un heptathlon dans un container maritime…et pourtant c’est ce qu’ont réalisé plusieurs sportifs belges filmés par les caméras de la chaîne télévisée. L’idée était d’amener ce “container cup” devant le domicile de différents athlètes pendant cette période de confinement. Le container était à chaque fois entièrement désinfecté permettant aux sportifs de réaliser ces 7 épreuves en toute sécurité. Ainsi, celui qui réalisait le meilleur temps global sur les 7 épreuves était désigner le vainqueur de cette Container Cup. Pedro Elias, le présentateur de l’émission (assisté de Wesley Sonck) est ainsi le premier à s’être prêté au jeu, pour un temps de 15’46”. Mais les sportifs professionnels ont logiquement fait tomber la barre des quinze minutes puisque Pieter Timmers, le nageur médaillé d’argent aux JO de Rio, a réussi un chrono de 12’34”.

Un seul mot: comment ?

Compte tenu des conditions, l’heptathlon a été quelque peu “adapté”. La première épreuve a débuté par un 1500 m sur un tapis de course. Cela a continué les “barres de singe”, un parcours de tractions sur lequel l’athlète gagne du temps bonus. Chaque barre franchie permet d’obtenir une seconde de bonification. Les athlètes peuvent ensuite souffler un peu avec un sport plus “technique” que physique: le golf. Grâce à un club et une balle reliés à un simulateur, ils doivent envoyer la balle le plus loin possible (virtuellement) pour obtenir de nouvelles secondes de débours. Le chronomètre redémarre ensuite avec l’épreuve du kilomètre à faire sur un rameur. L’étape suivante vise également à obtenir des points bonus grâce au tir couché sur lequel il faut toucher cinq cibles (chaque cible touchée fait gagner dix secondes), un peu comme au biathlon. Vient alors le développé couché, sur lequel chaque kilo soulevé fait gagner une demi seconde. Et, enfin, 3 kilomètres de vélo.

Parmi les sportifs ayant participé à ces épreuves jusqu’à maintenant, nous pouvons citer Remco Evenepoel (coureur cycliste) qui a impressionné en démarrant le 1500 m à 16 km/h de moyenne pour finir à 18 km/h et ainsi boucler le kilomètre et demi en 5 minutes et 11 secondes. Épreuves après épreuves, il a finalement atteint le chrono global de 11’08”. Plusieurs autres sportifs ont suivi comme Toon Aerts, Thomas Briels, Pieter Timmers… Diffusée tous les lundis soirs, l’émission n’est pas terminée puisque d’autres compétiteurs sont également prévus comme Dirk Van Tichelt (judo), Fanny Lecluyse (natation), Victor Campenaerts (cyclisme) ou Tessa Wullaert (football)…

Source: www.dhnet.be/sports/omnisports/malgre-une-prestation-impressionnante-remco-evenepoel-ne-remportera-pas-la-container-cup-5ea7d6819978e21833f476ba

Share.

Comments are closed.