L’Estate : une œuvre d’art dans un container de Jimmy Cauty

0

Ce n’est pas la première œuvre d’art à l’intérieur d’un container signée Jimmy Cauty. Ce dernier avait déjà proposé une expérience quasi similaire en 2016, avec la tournée ADP : un paysage post-émeute recréé en miniature dans un container de 40 pieds qui faisait le tour des villes ayant été touchées par des émeutes historiques. Récemment, son dernier projet, l’ESTATE, une œuvre d’art interactive et multimédia itinérante, a démarré sa tournée à Stoke-on-Trent au Royaume-Uni.

L’Estate est composée de quatre tours en béton de 17 étages chacune, construites à l’échelle 1:24 et exposées dans un container de 40 pieds. Leur intérieur est minutieusement conçu, parfois avec des lumières, des toilettes et de minuscules téléviseurs qui diffusent des informations publiques en boucle. Chacune est dédiée à une zone de « catastrophe municipale ».

Une tour est dédiée aux unités résidentielles et industrielles légères de Live Work Die basé sur la Silicon Valley, une autre est une prison pour enfants, la troisième est une maison de retraite de grande hauteur, et la dernière semble avoir fonctionné comme un centre religieux païen. Elles sont toutes désertes et personne ne sait ce qu’il est advenu des habitants.

Ce ne sont pas moins de deux ans de travail qui ont été nécessaires pour réaliser cette construction très détaillée qui utilise plus de deux tonnes de béton et presque 5 km de câble électrique. Chacune des 1360 pièces de la propriété a été construite, puis minutieusement vandalisée par l’urbaniste.

L’œuvre d’art, qui fait suite à la très acclamée tournée anti-émeute de 2016 de l’ADP, a trois modes de fonctionnement : full english, lockdown et stand by. Le mode « anglais complet » correspond à l’expérience sensorielle complète de cinq minutes pendant laquelle vous marchez dans le container. En mode « verrouillage », les lumières et les téléviseurs sont allumés à l’intérieur des tours, il y a un son de faible niveau et un peu de brume. Vous pouvez entrer dans le container ou regarder par les ports d’observation à l’extérieur. Enfin, pour le mode « veille », le container est fermé (en dehors des heures d’ouverture), faiblement éclairé à l’intérieur et des éléments de l’œuvre peuvent être vus à travers des hublots d’observation à l’extérieur.

Richard Buxton, directeur du district d’amélioration des affaires du centre-ville de Stoke-on-Trent, a déclaré qu’ils étaient ravis de soutenir financièrement l’ESTATE via leur initiative Create Fund.

La conseillère Lorraine Beardmore, membre du cabinet du conseil municipal de Stoke-on-Trent pour la culture, les loisirs et la santé publique, a ajouté : « C’est fantastique que cette incroyable œuvre d’art soit présentée en première à Stoke-on-Trent. C’est un autre exemple de l’immense offre culturelle dont disposent les habitants de la ville – une chose qui nous passionne énormément. »

« Nous voulons continuer à soutenir l’incroyable secteur artistique et culturel de Stoke-on-Trent. Cela signifie que nous devons soutenir les efforts visant à faire venir des œuvres d’art de ce calibre dans la ville, afin d’inspirer, de divertir et de stimuler les habitants, jeunes et vieux. Ces projets sont également essentiels pour attirer les visiteurs dans la région et donner un coup de fouet à notre économie touristique. »

MdZ ESTATE a été testée en version bêta le 5 août 2020 dans un lieu secret à Londres, avant de débuter sa tournée à Stoke-on-Trent le 26 septembre dernier. Actuellement, ils recherchent des hôtes pour le « Municipal Disaster Zone Tour 2020-2021 » et proposent des inscriptions pour faire partie des zones qui seront visitées par leur exposition.

Source : https://www.stokesentinel.co.uk/news/stoke-on-trent-news/look-out-this-huge-shipping-4545139 

Partager sur les réseaux :

Les commentaires sont désactivés