Le container frigorifique, la solution face à l’insécurité alimentaire liée au Covid

0

Selon les experts, plus de 450 000 personnes dans le comté d’Orange en Californie connaissent l’insécurité alimentaire. Et ce n’est malheureusement pas prêt de s’arranger avec le coronavirus. En effet, la pandémie a fait des ravages dans les collectes de nourriture et les garde-manger publics ce qui génère maintenant un risque pour les familles de se retrouver avec des options limitées dans leur assiette.

Les organisations à but non lucratif “Waste Not OC” et “Impact the Change” espèrent changer cela avec leur dernier projet, un congélateur hors réseau alimenté à l’énergie solaire pour le stockage des aliments qui fournira des repas aux familles dans le besoin. Surnommé “la bête”, il s’agit d’un container frigorifique appelé également “Reefer” de 40 pieds de long qui a été aménagé pour pouvoir y stocker jusqu’à 25 000 repas congelés emballés sous vide pour la communauté. Afin d’éviter tout risque de dégradation de la nourriture lié à une éventuelle panne de courant, des panneaux solaires ont été installés sur le toit afin de rendre ce congélateur géant complètement autonome. Inauguré le 19 août dernier, le container a été placé sur un espace du parking du lycée d’Anaheim qui a offert l’emplacement pour l’occasion.

Le projet de congélateur est le fruit d’une collaboration entre le caucus minoritaire (des membres de sa section de San Diego ont effectué la conversion électrique) et les associations Impact the Change et Waste Not OC. Une véritable coalition qui s’efforce également d’obtenir des denrées dont les magasins alimentaires ne peuvent plus vendre en raison d’une date de péremption quasiment dépassée.

Bien que le container se nourrisse de la lumière du soleil, il peut tirer son énergie des rayons ultraviolets même lorsqu’il pleut ou qu’il neige. “Ce sont des choses que nous pouvons mettre dans n’importe quel environnement, n’importe quel climat, tant qu’il a la capacité d’utiliser l’énergie solaire”, a déclaré M. Cole, vice-président du Caucus des minorités des travailleurs électriques. Le projet a été imaginé bien avant le coronavirus, il y a trois ans, et maintenant le congélateur va avoir une plus grande utilité en stockant des milliers de repas qui iront dans les communautés chaque mois comme une ressource constante, a déclaré la responsable du programme Waste Not OC, Rachel Otair. “Nous espérons qu’une fois que tout sera mis en place, nous en aurons dans tout le comté”, a déclaré Rachel Otair. Waste Not OC espère que les unités pourront devenir des centres d’approvisionnement pour les garde-manger dans un avenir proche, en particulier pendant les vacances de Thanksgiving.

Source: https://www.ocregister.com/2020/08/19/no-chilled-place-to-store-food-for-the-hungry-the-beast-will-fix-that/

Partager sur les réseaux :

Les commentaires sont désactivés