Des magasins de proximité autonomes dans des containers par Storelift

0

Parce que le marché du réemploi du containers maritimes vise également à exploser en France, nous avons décidé aujourd’hui de revenir dans notre pays pour vous présenter le projet de la startup Storelift qui fait parler d’elle bien au delà des frontières françaises !

Storelift, des magasins de proximité autonomes dans des containers

En pleine pandémie mondiale liée au Covid19, la vente au détail physique voit son activité chuter à la différence du géant Amazon dont la croissance ne cesse d’augmenter. Et si la solution était d’allier magasin de proximité avec l’intelligence artificielle? C’est en tout cas le projet de la société française Storelift qui a imaginé un nouveau concept de magasin physique qui s’appuie sur les mêmes outils d’intelligence artificielle que ceux utilisés dans les magasins Amazon Go. Tout récemment, Storelift a donc lancé ses deux premiers magasins sous le nom de “Boxy” qui ont été construits à partir de containers maritimes reconvertis. Ainsi, ces deux unités complètement mobiles peuvent être déplacées dans divers quartiers urbains “exclus” où les surfaces de vente alimentaire sont quasi inexistantes.

“Notre vision est vraiment de s’adresser à toutes les zones de la ville où il y a 10 000 personnes qui n’ont pas de magasin de proximité”, a déclaré Tom Hayat, PDG et cofondateur de Storelift. “Nous voulons être le plus proche possible des clients”. Ce projet a également pour objectif de démontrer comment les entreprises peuvent exploiter de nouvelles niches commerciales à l’aide de capteurs, données et de l’intelligence artificielle pour leur permettre d’optimiser la gestion du stock et de réduire les coûts. Nous pouvons notamment citer les coûts liés à l’immobilier ou à la main d’oeuvre qui sont souvent des éléments bloquants à l’ouverture de nouvelles surfaces de vente dans certaines régions urbaines.

Tom Hayat et David Gabai, les deux fondateurs de la startup ont donc l’ambition à travers Storelift de créer une chaîne de magasins de proximité connectés et autonomes, ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Les deux premiers magasins Boxy ont d’ailleurs déjà été installés dans le port de Gennevilliers et au parc Icade de Rungis, à proximité de Paris. Chacun de ces containers 20 pieds transformés peut contenir plus de 200 produits alimentaires, essentiellement biologiques, qui sont commandés à un grossiste puis préparés et expédiés de leur entrepôt aux Boxy.

Comment cela se passe t-il pour le client?

Au préalable, le client doit télécharger l’application Boxy sur son smartphone et doit scanner le QR code pour entrer dans le magasin container. Lorsque le client prend un produit, il est identifié grâce aux différents capteurs de poids et caméras installés dans les rayons. Le système est suffisamment intelligent pour capter les références que la personne prend ou repose après un changement d’avis. Lorsque le client quitte le magasin, il scanne à nouveau son QR code et reçoit alors par email son ticket de caisse. Il sera alors débité dans les 24h suivant son passage au magasin ce qui lui laisse le temps de contrôler son ticket et faire d’éventuelles réclamations en cas d’erreur.

En interne, le système de l’entreprise analyse les gestes et les décisions prises par le client pour suggérer des améliorations dans la sélection, le prix et le placement des produits. L’entreprise compte aujourd’hui 24 employés et est en pleine expansion. Après le lancement des magasins, l’étape suivante consiste à augmenter le nombre d’unités Boxy dans les mois à venir. Grâce à son travail et ce projet innovant, la société a réussi à obtenir une levée de fonds de 5 millions d’euros en capital-risque auprès de Cap Horn et LocalGlobe.

“Nous pouvons avoir un impact réel dans la vie quotidienne des consommateurs”, a déclaré M. Hayat. “Avec notre technologie, nous pouvons donner aux gens l’accès à un magasin de proximité au bon prix.” Ce genre de commerces peut, entre autres, intéresser des petites communes. Récemment David Gabai a déclaré que la société était en discussion avec une petite ville dans l’Essonne de 1300 habitants. Ne possédant aucun commerce ni même de locaux commerciaux, ces containers transformés seraient parfaits. Déposés par un camion-grue, les containers n’ont besoin que d’une prise de courant pour fonctionner.

Affaire à suivre…

Source: https://venturebeat.com/2020/09/02/storelift-launches-autonomous-convenience-stores-using-ai-computer-vision/

Partager sur les réseaux :

Les commentaires sont désactivés