Des containers habitables deviennent le nouveau foyer de sans-abri

0

Les containers maritimes recyclés sont une alternative moins coûteuse et un moyen plus rapide de fournir un logement d’urgence pour les sans-abri. Que ce soit pour des familles à la rue, des vétérans aux revenus quasi inexistants ou des nouveaux sans-abris victimes de la crise liée au Covid, les containers habitables sauvent aujourd’hui des vies.

Partons à Los Angeles retrouver Jonelle Kilgore, un garçon de 12 ans habitant depuis deux ans dans un logement fait à partir de 4 containers maritimes. “J’aime ça, j’ai aimé emménager ici”, a déclaré Jonelle à CNN. “C’est une maison pour nous. Il y a donc deux ans, Jonelle, son père John et quatre de ses frères et sœurs ont reçu les clés de leur appartement en container de quatre chambres à coucher. Avant de recevoir ce logement, la famille passait de canapé en canapé chez les personnes acceptant de les hébergeant le temps d’une nuit ou deux. Alors le jour où elle a reçu un appel de défenseurs des sans-abri lui annonçant qu’elle pouvait emménager dans un des logements en containers, ce fut l’explosion de joie. Leurs visages se sont illuminés”, a déclaré John Kilgore à propos de la réaction de sa famille face à leur nouvelle maison. “Ils étaient tous souriants et si heureux. Et ça m’a rendu heureux.”

Outre quatre chambres à coucher, l’unité meublée dispose d’une salle de bain, d’une cuisine et d’une petite pièce à l’avant. Le quartier abritant ces logements en containers maritimes empilés est composé de sept autres unités, abritant 32 personnes, une salle communautaire et une chambre pour un responsable résident. John Maceri, PDG de The People Concern, une agence de services aux sans-abri et partenaire clé du projet, a expliqué qu’un travailleur social sur place aide les anciens locataires sans-abri à tout faire, de la façon de payer le loyer à l’organisation du transport et à l’obtention de soins de santé. “Ce responsable est un facilitateur et un lien avec les ressources de la communauté afin que les gens se réintègrent dans la communauté”, a déclaré le PDG.
Le logement de la famille Kilgore a été construit par Flyaway Homes, qui se décrit comme une organisation à but non lucratif visant à trouver des solutions à la crise des sans-abri. Flyaway Homes rapporte qu’un deuxième projet de containers remis à neuf est en cours de construction à South Los Angeles, et que trois autres sont en cours de réalisation.

Selon Kevin Hirai, directeur général de Flyaway Homes, le deuxième complexe en construction comprendra 16 unités de deux chambres à coucher qui accueilleront jusqu’à 33 personnes, y compris des colocataires non apparentés, comme dans un dortoir d’université. D’autres unités en containers se développent dans tout le pays et dans le monde, notamment à Detroit, Washington DC et Porto Rico. L’une des particularités des containers c’est qu’ils peuvent être rapidement convertis en résidences, car le processus de conception, d’autorisation et de construction est plus court et plus simple à réaliser. “Notre objectif de fin des travaux serait donc de 12 à 15 mois à compter de l’acquisition du site, c’est-à-dire dans un monde idéal”, a déclaré M. Hirai. Flyaway Homes rapporte qu’elle a reçu des subventions d’un million de dollars du comté de Los Angeles et de près de 20 millions de dollars de la ville de Los Angeles, ainsi que des fonds privés pour ses projets. Cela semble être une lueur d’espoir dans la quête pour sortir de la rue les quelque 66 000 sans-abri du comté de Los Angeles.

Source: https://edition.cnn.com/2020/10/18/us/los-angeles-homeless-shipping-container-home-trnd/index.html

Share.

Comments are closed.