Des containers comme centrales hydroélectriques en Australie

0

Ce n’est pas récent : Melbourne Water utilise la pression hydraulique excessive, pour produire de l’énergie. En effet, depuis 2008, ils ont installé plus de 12 nouvelles centrales hydroélectriques, en commençant par de grands systèmes. Pour réduire les coûts, ils ont décidé d’utiliser des containers d’expédition comme mini centrales hydroélectriques. “Nous avons commencé par les sites qui nous apporteraient un avantage économique immédiat, soit ceux qui étaient les plus proches du réseau électrique et qui produisaient le plus d’électricité”, a déclaré M. Royston, directeur principal du projet Melbourne Water, responsable de l’exécution des grands programmes.

Le service public dispose maintenant de 14 centrales hydroélectriques, produisant quelque 70 000 MW heures par an, ce qui suffit pour alimenter environ 14 100 foyers. De plus, ils produisent désormais plus d’énergie hydraulique qu’ils n’en consomment sur le réseau. En effet, une fois que l’eau a été détournée par la centrale, elle retourne dans le système d’approvisionnement en eau. “L’utilisation de cet excès de pression pour produire de l’électricité renouvelable via nos nouvelles usines signifie que nous exploitons une source d’énergie naturelle, durable et fiable, plutôt que de laisser cette énergie se perdre”.

M. Royston a également déclaré que Melbourne Water vend l’électricité produite à AGL et contribue donc au réseau électrique à hauteur de la consommation de ses opérations d’approvisionnement en eau. “Non seulement tout le monde récolte les bénéfices environnementaux de la production d’une énergie plus durable et renouvelable, mais en réduisant la quantité d’électricité dont Melbourne Water a besoin pour ses opérations d’approvisionnement en eau, nous exerçons une pression à la baisse sur les prix de l’eau”.

La deuxième étape consistait à mettre en service de plus petits sites en 2017. C’est alors que Melbourne Water a adopté une nouvelle approche de construction afin d’assurer un retour financier positif. “Nous avons utilisé une approche de construction modulaire par containers, ce qui a permis de réduire considérablement les coûts du site. Nous n’avons pas seulement construit une usine, nous en avons construit plusieurs, ce qui nous a permis de réaliser des économies d’échelle”, a déclaré M. Royston.

Dadenong abrite aujourd’hui l’une de ces mini-centrales hydroélectriques dont il est question. L’eau traverse la centrale à haute pression, ce qui génère de l’électricité qui est exploitée et injectée dans le réseau d’approvisionnement en électricité. Cette petite centrale fournit plus de 1273MW heures d’électricité par an, à elle seule, elle permet d’alimenter 259 foyers. La centrale permettra également d’éviter 1388 tonnes d’émissions de carbone chaque année : cela équivaut à retirer 535 voitures de la circulation !

Derrière leur aspect industriel, les containers abritent de plus en plus de technologies innovantes et prônent la durabilité !

Melbourne Water se lance à présent dans une troisième série de mini-projets hydroélectriques et en est aux dernières étapes de l’étude de dix autres centrales.

Sourcehttps://watersource.awa.asn.au/business/assets-and-operations/why-melbourne-water-is-embracing-hydropower/

Share.

Comments are closed.